Les médicaments livrés à domicile, c'est désormais possible

Médicaments

Médicaments Crédit: JOEL SAGET AFP

Le 5 juillet 2017, il lance donc un service de livraison à domicile de médicaments prescrits sur ordonnance. Il s'est associé à La Poste.

Des pharmaciens marseillais du réseau "Pharmabest" s'allient avec la Poste pour la livraison à domicile de médicaments sous ordonnance, ont-ils annoncé mercredi. Cette initiative qui n'est pas la première du genre pour l'entreprise publique concerne Pharmabest un groupement de 60 officines en France. "Il vise 50 à 100 livraisons par jour d'ici à la fin de l'été", déclare l'enseigne de pharmacies dans un communiqué de presse. La France compte cinq millions de personnes souffrant de maladie chronique, selon Le Parisien.

Le client pourra télécharger une application sur son téléphone personnel. Tout d'abord, le patient doit transmettre des informations à l'officine Pharmabest la plus proche de son domicile. "Il devra photographier son ordonnance, sa carte Vitale, sa carte de complémentaire santé et indiquer son numéro de mobile, détaille Alain Styl". Et d'ajouter: "Le pharmacien fait ensuite son travail habituel, contrôle de l'ordonnance et délivrance des médicaments dans une enveloppe opaque et scellée pour respecter l'obligation de confidentialité".

Un facteur passera ensuite à la pharmacie chercher l'enveloppe et se chargera de sa livraison. Le salarié de la Poste devra ensuite récupérer, auprès du patient, l'original de l'ordonnance qui sera transmise au pharmacien. Toute commande passée avant midi pourra être délivrée le soir même. Après 19 heures, elle interviendra le lendemain matin, précise Le Parisien. Mais ce dispositif a un coût: il faut compter 7,90 euros avec une limite de trois kilos le colis. "C'est un nouveau levier de croissance pour la Poste ", reconnaît Guillaume Bosc.

" À lire aussi: La Poste". Elle assure que la commande fera l'objet d'une traçabilité et que le pharmacien n'en profitera pas pour essayer de vendre des produits supplémentaires. Notre objectif est sociétal et pose d'ailleurs un vrai problème éthique: peut-on laisser sans médicament une personne qui en a besoin mais se trouve dans l'impossibilité de se déplacer?

Dernières nouvelles