Le CSA juge "rétrogrades" les propos de Catherine Deneuve — Affaire Polanski

Affaire Polanski: le CSA juge

Capture d'écran

C'est intéressant de regarder Yann Barthès réagir, il a tout de même souligné la gravité des propos de son invitée et leur caractère choquant. Tel est le sens d'une décision du CSA à paraître et dont Buzffeed a eu conaissance mardi 4.

L'association Politiqu'elles avait alors dénoncé une "apologie de la culture du viol", et une "minimisation de la responsabilité" de Roman Polanski dans le viol de Samantha Geimer. Le célèbre réalisateur est également connu pour avoir été condamné en 1977 aux États-Unis pour une affaire de crime sexuel sur mineur, condamnation à laquelle il s'est soustrait en quittant le territoire américain, et pour laquelle il est toujours soumis à un mandat d'arrêt international. "C'est une affaire qui a été traitée, c'est une affaire qui a été jugée, il y a eu des accords entre Roman Polanski et cette femme, cette femme a demandé à ce qu'on arrête de parler, c'est incroyable que ce soient les femmes en général qui viennent redonner un coup de marteau sur la porte pour le faire ressortir", avait déclaré Catherine Deneuve au présentateur Yann Barthès. "Et de toute façon, on peut imaginer qu'une jeune femme de 13 ans puisse faire 15, 16 ans". Il ne lui a pas demandé sa carte de visite. "Vraiment, je ne comprends pas, j'aime beaucoup les femmes, mais je ne comprends pas les féministes".

"J'ai toujours trouvé que le mot de 'viol' avait été excessif". Dans le mail de réponse du CSA, que s'est procuré BuzzFeed News, l'institution juge les propos de Catherine Deneuve " déplacés et (qui) véhiculent des préjugés rétrogrades concernant les auteurs de viol et leurs victimes ". Suite à ces propos, auxquels Yann Barthès avait répondu en interrogeant son invitée sur leur possible portée choquante, l'association féministe Politiqu'elles avait saisi le CSA "pour faire part de son inquiétude quant à l'absence de contradiction de Yann Barthès, présentateur de l'émission".

L'animateur s'était limité à des observations comme: "vous comprenez que ça puisse choquer les féministes" ou "dire ce que vous dites en 2017, c'est inaudible pour plein de gens".

Dernières nouvelles