Une lourde sanction concernant Android attendue en fin d'année — Europe vs Google

Une lourde sanction concernant Android attendue en fin d'année — Europe vs Google

Une lourde sanction concernant Android attendue en fin d'année — Europe vs Google

La semaine dernière, l'Union européenne a annoncé une amende record de 2,4 milliards d'euros à l'encontre de Google pour abus de position dominante avec son service Google Shopping.

La procédure lancée contre Google par la Commission Européenne pour abus de position dominante d'Android sur le marché des systèmes d'exploitation mobile serait sur le point d'aboutir.

Abus de position dominante pour Android? Cette procédure avait été ouverte suite à la plainte conjointe de FairSearch, Disconnect Inc, Aptoide et Yandex.

C'est plus précisément le bundle qui associe Android à Google Chrome, le navigateur Internet de Google qui a le moteur de recherche Google comme moteur de recherche par défaut, et à Google Play, l'appstore de Google, qui pose problème. Deux autres affaires sont en cours et l'une d'entre elles touche Android.

Cela pourrait déboucher sur une nouvelle amende record avant la fin de l'année. La Commission européenne n'est pas proche de la conclusion de l'enquête, mais selon les informations de Reuters du 5 juillet 2017, elle avancerait sur la question.

La Commission Européenne reproche à Google des pratiques anti-concurrentielles concernant son système d'exploitation mobile Android, remontant à 2011, et qui - selon des sources de l'industrie télécoms citées par Reuters - seraient toujours en vigueur.

En cas de confirmation de la faute, l'UE pourrait réclamer que Google cesse de fournir son OS avec ses propres applications, laissant le champ libre aux constructeurs d'installer les navigateurs et les appstores qu'ils préfèrent.

Dernières nouvelles