Inégalités : les femmes rémunérées 14% de moins que les hommes

Shéma Inégalités salariales

Shéma Inégalités salariales

Les inégalités H/F tendent à se réduire: les femmes salariées du privé gagnent en moyenne 14 % de moins que les hommes (chiffres 2014) alors qu'elles gagnaient 17 % de moins en 1995 selon l'enquête Insee " Emploi, chômage, revenus du travail " publiée le 4 juillet. En fait, grâce à la progression des qualifications et au passage aux 35 heures, note l'Insee, le salaire moyen des hommes a moins augmenté que celui des femmes, pendant cette période.

Dans le secteur privé, les femmes et les hommes sont-ils "logés à la même enseigne "? La bonne nouvelle, cet écart se réduit. Mais depuis 1995, la réduction des inégalités salariales entre les femmes et les hommes est essentiellement portée par une baisse de " l'écart inexpliqué ".

Autre fait important: les femmes occupent moins souvent des postes à responsabilité. Elles ont aussi en moyenne moins d'expérience que les hommes, en raison d'interruptions de carrière plus fréquentes. En 1995, cet écart s'élevait à 16,8%. Enfin, l'expérience professionnelle des femmes est tout simplement moins valorisée que celles des hommes.

Selon l'Insee, les caractéristiques individuelles des femmes et leur secteur d'activité ne jouent qu'un rôle limité dans l'explication des inégalités salariales. Or ce sont ces professions qui profitent généralement des meilleures rémunérations dans l'entreprise.

Dernières nouvelles