Une infection sexuellement transmissible de plus en plus difficile à soigner — Gonorrhée

OMS : la gonorrhée plus difficile à soigner

Le sexe devient de plus en plus dangereux, même par voie orale: la chaude-pisse peut devenir ton pire cauchemar

La gonorrhée, plus familièrement appelée " chaude-pisse", est une infection sexuellement transmissible (IST) qui touche les organes génito-urinaires. Si oui, tu ne souhaites à personne de connaître la douleur qui survient au moment où tu dois uriner, le liquide de couleur jaunâtre qui peut s'écouler de ton sexe ou encore l'infection de la gorge ou du rectum possible à cause de cette saloperie de MST. Et donc de plus en plus difficile, voire impossible, à soigner.

L'Organisation mondiale pour la santé s'inquiète de la progression de la gonorrhée résistante aux antibiotiques, chez les hommes comme chez les femmes. "La bactérie responsable de la gonorrhée est particulièrement intelligente. En effet, à chaque fois que nous utilisons une nouvelle classe d'antibiotiques pour traiter l'infection, la bactérie évolue pour y résister" a déclaré le Dr Teodora Wi, médecin au département Santé reproductive à l'OMS.

Des chiffres maintenant. A travers le monde, les estimations pointent 78 millions de personnes infectées, et ce chaque année. "Elle se transmet lors de rapports non protégés par voie orale, anale ou vaginale". Comment expliquer ce nombre si élevé?

La liste des bactéries résistantes aux antibiotiques
MST : la gonorrhée de plus en plus résistante aux antibiotiques

Selon l'OMS ce n'est qu'une face émergée de l'iceberg. La plupart des cas de gonorrhée enregistrés se situent dans les pays pauvres peu aptes à surveiller les niveaux de résistance.

Pour l'OMS, la réponse à ce problème passera par de nouveaux traitements et de nouveaux médicaments pour soigner la chaude-pisse.

Dernières nouvelles