Début du cessez-le-feu dans le sud du pays — Syrie

LES USA ET LA RUSSIE CONCLUENT UNE TRÊVE DANS LE SUD DE LA SYRIE

Début du cessez-le-feu dans le sud du pays — Syrie

Dans un premier temps, "la sécurité autour de cette zone sera assurée par des forces et moyens de la police militaire russe en coordination avec les Jordaniens et les Américains", a encore précisé Sergueï Lavrov.

Un responsable du département d'Etat américain a indiqué que de nouvelles discussions seraient nécessaires pour définir plusieurs aspects essentiels de cet accord, à commencer par le contrôle de son application. Pour Rex Tillerson, "il s'agit là d'une première indication montrant que les Etats-Unis et la Russie sont capables de travailler de concert sur la Syrie".

Le plateau du Golan syrien enfumé après des frappes pendant la guerre civile qui déchire le pays, vu du côté israélien de la frontière, le 24 juin 2017.

"Nous saluons toute mesure qui permet aux armes de se taire et facilite l'avènement de la paix", a-t-il dit à Reuters.

Frappes aériennes dans un quartier détenu par les rebelles dans la ville de Daraa, dans le sud de la Syrie, le 16 mars 2017. Ainsi, les deux hommes ont-ils confirmé l'accord élaboré par les sherpas des deux pays sur l'instauration d'un cessez-le-feu à compter d'aujourd'hui même dans une région du sud-ouest de la Syrie, c'est-à-dire celle de Raqqa où les FDS peinent à éliminer les derniers retranchements de Daesh qui a même réussi à repousser une de leurs dernières offensives, preuve que la victoire n'est pas aussi immédiate qu'on ne l'avait crié voici deux ou trois jours, lorsque le porte-parole de la coalition internationale l'affirmait complètement acquise.

L'arrêt des hostilités doit notamment permettre à la population locale d'avoir un meilleur accès à l'aide humanitaire.

Le 7 juillet, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a annoncé en marge du sommet du G20 que Russes et Américains avaient convenu d'un cessez-le-feu qui entrerait en vigueur à partir du 9 juillet à 9h (GMT) dans le sud-ouest de la Syrie.

La guerre en Syrie, qui a fait plus de 320 000 morts, a été déclenchée en 2011 par la répression de manifestations pacifiques pro-démocratie mais s'est complexifiée au fil des ans avec l'implication de multiples acteurs sur un territoire de plus en plus morcelé.

Dernières nouvelles