Windows 10 : vers des mises à jour moins gourmandes en bande passante

Une mise à jour de performance GPU

Une mise à jour de performance GPU

La dernière itération de Windows Phone remonte à 2014: baptisé Windows Phone 8, ce système était une évolution majeure mais la cause n'a jamais pris, notamment à cause du fait de l'impossibilité pour les utilisateurs de la génération précédente, WP7, de réaliser une quelconque mise à jour.

Nous vous parlions pas plus tard qu'hier de la Build 16237 de Windows 10 publiée par Microsoft par l'intermédiaire de son programme Insider.

En septembre prochain, Microsoft devrait mettre à la disposition de tous les utilisateurs de son système d'exploitation Windows 10, la mise à jour Fall Creators Update.

Désormais, l'utilisateur peut choisir de limiter la bande passante pour les mises à jour, une option attendue par beaucoup.

Du côté du gestionnaire de tâches, apparaît un nouvel onglet dédié aux performances graphiques de la machine (taux d'utilisation, mémoire, pilotes installés.), une fonction qui intéressera en particulier les joueurs. Chez certains utilisateurs, la connexion pouvait même devenir quasiment inutilisable le temps que les correctifs ou les nouvelles versions de l'OS soient récupérés. À l'évidence, dans les faits, cette gestion dynamique ne fonctionne pas toujours très bien.

Jusqu'à présent en effet, Windows Update prenait le plus de bande passante possible. Pour cela, à compter de la Build 16237, il suffit de se rendre dans "Windows Update", puis dans "Options avancées", "Optimisation de livraison" et encore "Options avancées".

On peut ainsi dans les Paramètres de téléchargement définir la bande passante maximale allouée au téléchargement en arrière-plan des mises à jour.

Dernières nouvelles