Bercy maintient le taux du Livret A à 0,75%

Une hausse du taux du livret A pourrait augmenter la collecte de 5 milliards d'euros

Une hausse du taux du livret A pourrait augmenter la collecte de 5 milliards d'euros

Ce qui signifie que les épargnants ayant déposé de l'argent sur leur livret A ne pourront pas espérer voir leur pécule rapporter davantage à court terme.

Il n'y aura ni hausse, ni baisse du taux d'intérêt du Livret A, le 1er août prochain: celui-ci restera, comme c'est le cas depuis août 2015, à son plus bas niveau historique.

"Le fort niveau de collecte du premier semestre 2017, de 10 milliards d'euros, témoigne de ses atouts et de sa popularité continue auprès des Français" et le maintien du taux du livret A à 0,75% bénéficie également au secteur du logement social, qu'il sert à financer, "contribuant ainsi à l'effort de construction et de rénovation du parc social qui constitue une priorité du gouvernement".

La Banque de France avait annoncé à l'été 2016 une modification des règles de calcul utilisées pour déterminer cette rémunération.

Dans son communiqué, le gouverneur de la Banque de France rappelle qu'il peut proposer au gouvernement un taux différent de celui obtenu par la formule de calcul et invoque le ralentissement de l'inflation depuis le printemps mois pour justifier une dérogation.

Révisable deux fois par an, le taux du livret A est fixé par une formule qui prend en compte les taux monétaires et l'inflation, mais lissés sur 6 mois afin de prévenir toute variation brutale, à la hausse ou à la baisse, de ce taux. "L'inflation a diminué en fin de semestre et reste aujourd'hui modérée, à 0,70% à fin juin, du fait notamment d'un retour d'une tendance à la baisse des prix de l'énergie" explique l'institution monétaire pour justifier sa décision.

C'est au gouvernement qu'il appartient désormais de fixer le niveau de la rémunération de ce livret d'épargne le plus répandu en France.

Et depuis le début de l'année, ce placement a amorcé une nette accélération avec une collecte nette positive de 1,64 milliard d'euros à fin mai. Une mesure dont seront exemptés en principe les produits défiscalisés comme le Livret A.

Dernières nouvelles