Les mauvaises habitudes alimentaires des Français

Alimentation: une étude passe les habitudes des Français à la loupePlus

Alimentation: une étude passe les habitudes des Français à la loupePlus

Voici le repas type des Français, selon la dernière étude de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), publiée mercredi 12 juillet.

Celle-ci a livré hier sa troisième étude " INCA 3 " sur le sujet.

L'étude faite entre février 2014 et septembre 2015 en métropole concerne la population de la naissance à 79 ans. Les apports en sel estimés à 9 grammes par jour (g/j) chez les hommes et à 7 g/j chez les femmes, restent supérieurs à l'objectif du Programme national nutrition santé (8 g/j pour les hommes et 6,5 g/j pour les femmes). En cause: une consommation excessive de pains, sandwichs, pizzas, pâtisseries salées, condiments et sauces, ainsi que de soupes et de charcuteries. Elle pointe des habitudes alimentaires à risque, avec trop de sel, pas assez de fibres et toujours plus de produits transformés. Les quantités de fibres absorbées par les adultes (20 g/j) demeurent trop faibles par rapport aux recommandations (30 g/j).

L'Anses relève une nette augmentation de la consommation des compléments alimentaires (notamment vitamines et minéraux) depuis 2007, dont on devrait généralement pouvoir se passer avec une alimentation équilibrée. Également en hausse, l'achat sur internet (de 1 % à 11 %).

Autre constat, en matière de surpoids et d'obésité, d'activité physique et de sédentarité, la situation est "toujours préoccupante". Seulement un quart d'entre eux consomment cinq fruits et légumes par jour.

Dernières nouvelles