Une voiture autonome franchit un péage autoroutier, une première

Une Citroën autonome franchit un péage autoroutier

Un Citroën C4 Picasso autonome a franchi un péage autoroutier

Or ces lignes guident les voitures autonomes. Ce système de guidage indique le trajet à parcourir à la sortie de la barrière, jusqu'à ce qu'il rejoigne la section courante de l'autoroute, où le véhicule peut continuer à se guider au moyen des lignes blanches. Il lui fallait ensuite s'insérer dans une voie large de 3 mètres et être en mesure de prévoir tout imprévu susceptible de survenir. Une autorisation de passer - un feu vert - lui est donnée, lui signifiant que les barrières sont bien ouvertes. Et hop! À moins de 30 kilomètres/heure, on est passé.

Un véhicule autonome a franchi mercredi la barrière de péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines, dans les Yvelines, en totale autonomie et en conditions réelles de trafic, une première techniquement complexe, ont annoncé le réseau d'autoroutes Vinci et le constructeur automobile PSA.

Ce partenariat entre PSA et Vinci n'est pas le seul.

Les constructeurs avancent vite dans ce domaine. À l'instar de la nouvelle Audi A8, de nombreux véhicules sont déjà capables de maintenir la distance de sécurité dans les embouteillages ou de faire des créneaux automatiquement.

Sans intervention humaine, le Citroën Grand C4 Picasso Autonome a utilisé les nouveaux équipements de communication mis en place aux abords du péage pour dialoguer avec lui.

Dernières nouvelles