19 morts dans le quadruple attentat de mardi à Maiduguri — Nigeria

15 morts dans un quadruple attentat-suicide à Maiduguri au Nigeria

Au moins 15 personnes ont été tuées et 23 blessées dans un quadruple attentat-suicide au Nigeria, mercredi.

Quatre femmes se sont fait exploser dans différents endroits du quartier Molai Kalemari de Maiduguri, la capitale du nord-est du pays.

Une information aussitôt confirmée par le porte-parole des groupes des milices du Borno, Bello Danbatta, qui a fait savoir que ses hommes, dont 12 ont été tués, étaient visés par deux des kamikazes qui avaient déclenché leurs explosifs à leur poste de contrôle. Ils "ont sacrifié leur vie pour protéger leur peuple et la vie et les biens des citoyens de l'Etat de Borno".

Selon le commissaire, la plupart des victimes sont des membres de milices civiles, qui tiennent de nombreux postes de contrôle à Maiduguri et participent à certaines opérations militaires pour combattre les insurgés aux côtés de l'armée nigériane.

"Si Dieu le veut, nous allons continuer à lutter contre cette insurrection", a-t-il ajouté. La ville est régulièrement visée par les jihadistes de Boko Haram.

En juin, neuf personnes ont été tuées dans une série d'attentats-suicides dans la ville durant la fête de l'Aid el-Fitr, qui marque la fin du mois sacré du Ramadan chez les musulmans.

Alors que Boko Haram continue de mener des attaques dans le nord du Nigeria, le président Muhammadu Buhari, qui avait fait de la lutte contre le groupe armé l'une de ses priorités, pour sa part "se rétablit très rapidement" d'une maladie non révélée et devrait être de retour bientôt.

Dernières nouvelles