Cybersécurité : Trump ne proposera pas de coopération avec Moscou

Vendredi de nouveaux heurts ont éclaté à Hambourg

Vendredi de nouveaux heurts ont éclaté à Hambourg. REUTERS Hannibal HanschkePlus

" Le fait que le président Poutine et moi ayons discuté de cybersécurité ne signifie pas que je pense que cela puisse se produire".

Le président américain Donald Trump a affirmé, mercredi 12 juillet, dans une interview qu'il s'entendait "très, très bien" avec son homologue russe Vladimir Poutine, avec qui il s'est entretenu lors du sommet du G20 à Hambourg en Allemagne.

Samedi, le "New York Times" avait révélé que Donald Trump Jr avait reçu, à la Trump Tower à New York, le 9 juin 2016, l'avocate russe Natalia Veselnitskaya. Au G20, où il a rencontré Vladimir Poutine, Donald Trump a émis l'idée d'une collaboration russo-américaine dans le domaine de la cybersécurité. Une concordance qui ne fait pas les affaires du président américain.

Les sénateurs républicains Lindsey Graham, qui siège à la commission des forces armées du Sénat, et Marco Rubio ont ainsi stigmatisé cette proposition. "Etre partenaire avec Poutine sur une "unité de cybersécurité, c'est comme coopérer avec [le président syrien] Assad sur une 'unité Armes chimiques' ", a-t-il continué".

Dernières nouvelles