Le marché mondial des ordinateurs personnels poursuit sa chute

Gartner PC 17Q2

Les ventes de PC ralenties par la pénurie de certains composants

Comparativement, au second trimestre 2017, les livraisons de PC de Lenovo ont diminué de 8,4 % au niveau mondial - à 12,1 millions d'unités - après deux trimestres de croissance et une baisse dans toutes les régions clés en année pleine, si bien que le constructeur chinois se retrouve désormais à la seconde place.

En crise, les ventes de PC - terme qui recouvre ici à la fois les postes de travail mais aussi les laptops fonctionnant sous Windows ou fournis par Apple - n'ont jamais été aussi faibles depuis 2007, c'est-à-dire depuis dix ans, constate Gartner. La gestion des coûts plus élevés des composants a varié selon le constructeur. Celles-ci affichent un gain de 1,4 % à 9,5 millions d'unités au second trimestre 2017. Un déclin qui, d'après Gartner, reflète une stratégie portée sur l'optimisation des marges. Le cabinet de recherche précise également que parmi les trois principaux constructeurs, Dell est le seul à pouvoir répondre aux besoins IT intégrés grâce à son groupe Dell Technologies.

On soulignera que les mesures de Gartner incluent les desktops, les notebooks et les "ultramobiles premium " comme les Surface de Microsoft.

Pour 2016, Gartner chiffrait à 269,7 millions le nombre total d'unités écoulées, soit un recul de 6,2% comparé à 2015.

Les moindres ventes des derniers mois s'expliqueraient par une hausse des prix des ordinateurs liée à une pénurie de composants tels que les disques SSD - semi-conducteurs - ou les écrans LCD.

"L'analyste précise aussi que dans le secteur professionnel, les vendeurs ne pouvaient pas augmenter leur prix trop rapidement, en particulier pour les grandes entreprises où le prix est habituellement verrouillé par contrat, lequel court généralement sur un trimestre ou même une année". "Beaucoup de consommateurs sont prêts à reporter leur projet d'achat et attendre que la pression sur les prix diminue", a-t-elle ajouté.

61,1 millions d'ordinateurs ont été livrés par les fabricants au cours du deuxième trimestre de l'année soit une baisse de 4,3 % par rapport à la même période de 2016. " Ils ont une influence modérée sur le marché des PC ", justifie l'analyste.

Dernières nouvelles