Marché: la Bourse de Paris temporise avant les résultats US

Palais Brongniart

La séance de Bourse du 12 juillet | Crédits

Sur le front des valeurs, Altice gagne 0,5% à Amsterdam, après un accord définitif conclu par le holding de Patrick Drahi avec Prisa pour acquérir 94,7% du capital du groupe de médias portugais Media Capital SGPS. Le DAX de Francfort reste atone, mais le CAC40 parisien cède 0,1% et le FTSE de Londres 0,3%.

Point d'orgue de la séance, Janet Yellen doit s'exprimer mercredi à partir de 14h00 GMT devant la commission des services financiers de la Chambre des représentants, avant une intervention jeudi devant le Sénat.

Vers 06H00 GMT, la livre britannique poursuivait sa hausse face à l'euro à 88,01 pence pour un euro, comme face au dollar à 1,2958 dollar pour une livre. Janet Yellen a indiqué mercredi que la Fed ne devrait pas avoir à relever ses taux "encore tant que cela", un discours perçu comme accommodant par des marchés rendus nerveux par les perspectives de normalisation des politiques monétaires.

"Etant donné les récents commentaires de plusieurs responsables sur les craintes concernant la stabilité financière, nous surveillerons si la présidente de la Fed évoque le prix des actifs", ajoutent les économistes de la banque.

Une hausse des taux de la Fed redonne de la valeur au billet vert, et les cambistes achètent de la monnaie américaine quand ils estiment que l'institution va agir. Une approche qui a rassuré les investisseurs, ces derniers ayant largement profité ces dernières années des taux particulièrement bas de la banque centrale.

En tête du SBF 120, Bureau Veritas grimpe de 2,55%, dopé par le relèvement du conseil de Morgan Stanley à "surpondérer" contre "pondération en ligne".

Outre-Atlantique, la Bourse de New-York a clôturé sans grand changement mardi soir malgré une séance animée par les nouvelles révélations autour de la campagne électorale de Donald Trump qui ont fait brièvement chuté Wall Street.

Sur les marchés pétroliers, les cours du brut évoluent en nette hausse, soutenus par des signes d'une demande plus forte en Chine qui viennent contrebalancer l'annonce faite par l'Agence internationale pour l'Energie (AIE) d'une offre mondiale toujours excédentaire.

Cette perspective a aussi fait grimper les marchés d'actions émergents, dont l'indice MSCI gagne près de 1% jeudi avec des plus hauts historiques touchés sur les Bourses indienne et coréenne.

Dernières nouvelles