Attentat de Nice: l'hommage bouleversant de Calogero

Submergé par l'émotion Calogero fond en larmes pendant sa chanson en hommage aux victimes de Nice

Capture d'écran Twitter

À Paris d'abord, puis à Nice, LCI s'est mobilisée toute cette journée du 14 juillet pour vous faire vivre les cérémonies organisées à l'occasion de la Fête nationale puis pour les commémorations de l'attentat de la Promenade des Anglais.

L'étonnement d'un fils sur les épaules de son père, abasourdi devant les couleurs étincelantes des feux d'artifice, se transforme dans notre étonnement à nous.

"On allait aux feux d'artifice, voir ces étoiles de pas longtemps, qui naissent, qui brillent et puis qui glissent en retombant vers l'océan", a notamment chanté le très apprécié compositeur originaire d'Echirolles. Sa tête entre ses mains au-dessus de son piano, l'artiste a longuement pleuré à chaudes larmes.

Nice rendait hommage vendredi soir aux 86 personnes décédées sur la Promenade des Anglais le 14 juillet 2016, lorsqu'un camion avait foncé dans la foule rassemblée pour admirer le feu d'artifice.

Accompagné par l'orchestre philharmonique de la ville et le Chœur de l'Opéra, l'auteur d'En apesanteur chantait ce titre choisi par les familles des victimes elles-mêmes auprès de la Mairie, après une minute de silence observée à 22h34, l'heure exacte des attentats.

Le public a alors applaudi le chanteur qui a bien tenté de reprendre son morceau, mais sans succès, tant il était bouleversé.

Dernières nouvelles