Départ de la 14e étape à 13h20 — Tour de France

Compte-rendu

Compte-rendu

Dès le départ donné par Christian Prudhomme, deux coureurs français sont partis sur les chapeaux de roues. Le Danois a dû abandonner.

Thomas Voeckler (Direct Energie) et Warren Barguil sont les premiers à lancer les hostilités dès le kilomètre 0. La très courte et très dense séquence ariégeoise, libérée longtemps après la fin du défilé et l'assèchement des dernières coupes de champagne de la fête nationale, a paru obsédée par le temps perdu et n'a jamais ralenti.

Oubliée la terrible issue de l'étape de Chambéry pour Warren Barguil, où il avait vu la victoire lui échapper pour quelques millimètres.

L'autre vainqueur de cette étape s'appelle Mikel Landa, le Basque de la formation Sky. Les trois cols de niveau 1 ont rapidement scindé le peloton en plusieurs groupes. Derrière eux les favoris n'ont cessé de s'attaquer. Dans la descente Romain Bardet, Rigoberto Uran, Simon Yates et Dan Martin etont également essayé à tour de rôle, mais sans parvenir a créer d'écart conséquent. Et comme chaque année, les prétendants ne rêvent que d'une chose: vaincre les Alpes et les Pyrénées, revêtir le maillot jaune et parader sur les Champs-Elysées. Après avoir manqué d'un rien la victoire lors de la neuvième étape, Warren Barguil s'est imposé lors de l'étape de ce 14 juillet.

Rescapés. La FDJ ne peut plus compter que sur Molard, Cimolai, Le Gac et Pinot après le retrait de Vichot. La Française des jeux n'a donc plus que quatre coureurs en lice.

Retour sur cette journée pyrénéenne. Au total, il a pris 24 points aujourd'hui, en plus de la victoire d'étape, donc.

Au classement de la montagne, Barguil conforte largement son avance. Romain Bardet a remporté la course.

"C'est incroyable, a-t-il déclaré sur France 2". Nairo Quintana termine 2ème devant Contador.

Dernières nouvelles