Le leader tchétchène demande que les gais soient emmenés au Canada

Pour le président tchétchène Ramzan Kadyrov:

Les terribles propos du président tchétchène sur les homosexuels

" Nous n'avons pas ce genre de personnes ici". "S'il y en a, emmenez-les au Canada", a lancé le président Kadyrov en entrevue à l'émission Real Sports, dont la chaîne câblée HBO a dévoilé quelques extraits vendredi. Depuis plusieurs mois, les membres de la communauté LGBT sont persécutés, torturés, voire tués dans cette république russe. "Pour purifier le sang de notre peuple, s'il y en a ici, prenez-les", ajoute-t-il. Ils sont à vendre, ce ne sont pas des hommes.

Et lorsque le journaliste le questionne sur les "histoires", racontant les tortures de jeunes homosexuels, le président tchétchène répond: "Ils sont le démon". Que Dieu les maudisse pour ce dont ils sont accusés.

Emmanuel Macron a notamment évoqué ce sujet avec son homologue russe Vladimir Poutine lors de sa visite à Paris fin mai. Le même jour, la France a par ailleurs accueilli un premier réfugié tchétchène homosexuel sur son territoire.

Dernières nouvelles