Sevran. Roué de coups, un policier tire et blesse un jeune homme

Il se tue en scooter en fuyant un contrôle de police à Aulnay

La police poursuivait l'homme après l'avoir vu griller un feu rouge Illustration

Un policier a été roué de coups par plusieurs dizaines de personnes, à Sevran, en Seine-Saint-Denis, dans la nuit du vendredi 14 au samedi 15 juillet, dans le quartier de Pont-Blanc, a appris France Bleu Paris, confirmant une information du Parisien. La police des polices (IGPN) a été saisie par le parquet de Bobigny pour déterminer si le policier a agi en état de légitime défense. La tension est montée dans le quartier et la police a demandé des renforts. Un peu plus loin, deux policiers de la Compagnie de sécurisation, qui arrivaient pour prêter main forte à leurs collègues, se sont retrouvés pris à partie par un groupe de 80 personnes. Déséquilibré, il a chuté au sol et a été "roué de coups".

Un jeune - un des assaillants supposés - est touché à deux reprises au ventre, par balle. Il est grièvement blessé, mais ses jours ne sont pas en danger.

Le jeune homme a été hospitalisé mais son pronostic vital n'est pas engagé, a indiqué une source proche de l'affaire.

Le motard, qui conduisait un scooter de 125 cm3, aurait été aperçu à plusieurs reprises dans différentes rues de la ville sans que les policiers aient pu le rattraper.

Dernières nouvelles