Interpellation en Arriège d'une personne pour pneus crevés sur le Tour — Cyclisme

Le peloton et Wiggins avaient déjà emprunté le Mur de Péguère il y a cinq ans

Le peloton et Wiggins avaient déjà emprunté le Mur de Péguère il y a cinq ans. Image Keystone

Dans le mur de Péguère, plusieurs clous de tapissier jetés sur le parcours avaient provoqué de nombreuses crevaisons. 61 coureurs avaient crevé, certains étaient même tombés et 28 véhicules accompagnateurs avaient été bloqués.

Une enquête pour " dégradation et mise en danger de la vie d'autrui " avait alors été menée, mais l'auteur de cet acte n'a jamais été retrouvé.

Le Tour traverse ce vendredi l'Ariège, le département au coeur des Pyrénées, dans sa 13e étape entre Saint-Girons et Foix. Et le spectre de l'étrange étape de 2012 resurgit déjà.

" Les enquêteurs font le parallèle entre les deux affaires. La différence, c'est que la personne a été interpellée sur les lieux et placée en garde à vue", a ajouté la même source, refusant de préciser si le mis en cause serait interrogé sur les faits de 2012. A midi, 20 plaintes avaient été déposées, mais "les gens se réveillent et d'autres plaintes devraient arriver dans la journée". Ce dernier (9,3 km à 7,9%) comporte trois derniers kilomètres très raides (jusqu'à 18%) et précède une longue descente jusqu'à la ville de Foix.

Dernières nouvelles