BNP Paribas encore sanctionnée aux Etats-Unis pour "manipulation des changes"

La FED sanctionne BNP Paribas

Nouvelle amende de 247 millions pour BNP aux Etats-Unis

"Gérer l'activité de manière responsable et éthique constitue un principe essentiel pour BNP Paribas qui continuera à progresser dans ce domaine pour exercer ses responsabilités vis-à-vis de l'ensemble de ses parties prenantes" assure la banque de la rue d'Antin dans son communiqué.

La banque centrale américaine a dit avoir découvert des déficiences dans les systèmes internes de surveillance et de contrôle des traders.

En janvier, le directoire de la Réserve fédérale avait banni des opérations de marchés un ancien trader de BNP Paribas, Jason Katz, qu'elle accuse d'avoir manipulé les cours des devises.

Cette annonce fait suite à l'accord conclu le 24 mai dernier entre la banque et le régulateur des services financiers ( Discover Financial Services) de New York, au sujet de la même affaire.

"BNP Paribas regrette profondément ces manquements passés qui ont conduit à cet accord, et qui sont clairement en décalage avec les standards de haut niveau mis en œuvre par le groupe".

Elle a accru ses ressources dédiées, organisé des formations pour ses équipes et édicté un nouveau code de conduite, a-t-elle ajouté. Elle a également interdit à la banque de ré-embaucher toute personne ayant été impliquée dans ces manipulations de taux de change.

Dernières nouvelles