Des dizaines de disparus lors du naufrage d'un navire militaire — Cameroun

Un navire de l'armée camerounaise chavire près de ses côtes

Cameroun. Une trentaine de disparus après le naufrage d'un navire militaire

Outre les membres de la Brigade d'intervention rapide (BIR), ce navire transportait du matériel destiné à la construction d'un quai sur une base militaire de Bakassi.

"Le bateau a chaviré le 16 juillet entre la ville de Limbé et Bakassi". "Il y avait des dizaines de militaires à bord, dont un colonel", a déclaré à l'AFP une source sécuritaire sous couvert d'anonymat, ajoutant que l'armée a lancé des recherches".

Peu d'informations sont disponibles sur les conditions du naufrage et les autorités camerounaises n'ont encore communiqué aucun bilan officiel.

La BIR, une unité d'élite de l'armée camerounaise, est aux avant-postes dans la lutte contre le groupe jihadiste Boko Haram, dans la région camerounaise de l'Extrême-Nord.

Selon une autre source proche de l'armée camerounaise, "au moins un corps a été repêché".

Parti de Douala une heure plus tôt, le bateau logistique de la Brigade d'intervention rapide (BIR) était en partance pour Bakassi pour un ravitaillement avec à son bord, 37 personnes, y compris l'équipage.

Dernières nouvelles