Economie : faut-il supprimer la taxe d'habitation en France ?

Vue du Sénat lors d'une séance le 7 avril 2015

Vue du Sénat lors d'une séance le 7 avril 2015 Crédit: CHARLES PLATIAU POOL AFP

Leader de la droite pour la campagne des législatives après l'échec de François Fillon à la présidentielle, François Baroin a été assez durs avec les élus LR pro-Macron tout en persistant à relayer certaines fausses informations sur Emmanuel Macron.

Taxe d'habitation: qui sont les gagnants et les perdants de la réforme?

De nombreuses autres voix se sont élevées contre le projet de suppression de la taxe d'habitation. "Nous devons donner plus de prévisibilité et plus de lisibilité sur l'évolution des ressources des collectivités territoriales".

Ce lundi, celui qui est devenu entre-temps président de la République ne se fera pas représenter et viendra prononcera à 15 heures un discours très attendu à la première " conférence nationale des territoires " du quinquennat; une conférence appelée à réunir tous les six mois, autour du Premier ministre, les associations d'élus, de collectivités et l'État. Emmanuel Macron veut passer un pacte avec les collectivités: une baisse de 10 milliards de la dépense locale contre plus de libertés de gestion, un soutien de 10 milliards d'euros à l'investissement contre 10 milliards d'exonérations de taxe d'habitation. "Incitons les territoires à adapter localement leur organisation pour tendre partout où c'est possible vers deux niveaux seulement d'administration locales en dessous du niveau régional", a souhaité le Premier ministre lors de sa déclaration de politique générale, avec les départements en ligne de mire. Selon Edouard Philippe, la première étape de la suppression de cette taxe représentera trois milliards de baisse d'impôts en 2018. Il a par ailleurs promis: "Nous compenserons à l'euro près". En effet, il existe, pour l'État, différentes manières de compenser le manque à gagner et l'histoire récente (RSA, exonération de cotisation sociale...) montre que la compensation promise n'est jamais intégrale. Mais Bercy a tendance à réduire ce type de chèque d'année en année.

C'était une des promesses de campagne du candidat Emmanuel Macron: supprimer la taxe d'habitation.

La taxe d'habitation, un impôt injuste? De plus, les maires conservent le pouvoir d'augmenter les taux d'imposition.

C'est un rendez-vous important pour Emmanuel Macron.

Le chef du gouvernement a prôné "une réflexion d'ensemble sur la fiscalité locale". L'Assemblée des départements de France ne dit pas autre chose, appelant de ses vœux, en amont de la conférence, "une refonte de la fiscalité". À moins que l'État ne reprenne à son compte le reste à charge des départements sur les dépenses annuelles de RSA (plus de 4 milliards d'euros), ce qui comblerait aussi en partie la perte en recettes de ces derniers s'ils devaient perdre leur fraction de taxe foncière.

Dernières nouvelles