La France chercherait à affaiblir la City de Londres — Brexit

L'UE IMPATIENTE DE DISCUTER SUR LE FOND AVEC LONDRES

Londres s'inquiète d'un plan français pour affaiblir l'économie britannique post-Brexit

L'envoyé de la City de Londres vient de rentrer de son déplacement en France, où il s'est entretenu avec les dirigeants de la Banque de France et d'autres organisations financières.

"L'affaiblissement du Royaume-Uni" et "la poursuite de la désagrégation de la City de Londres", voilà les objectifs du gouvernement français, selon Jeremy Browne, émissaire de la City de Londres auprès des États de l'Union européenne dans le cadre des négociations du Brexit et auteur du rapport auquel a eu accès le journal britannique Daily Mail. Ils sont en faveur du Brexit le plus dur possible. Ils veulent des perturbations.

Ce représentant du secteur financier de la capitale britannique estime que la position française n'est pas le fait de quelques individus isolés mais "le comportement collectif de toute la France devenue plus gourmande et plus ferme avec l'élection de Macron".

"Il est évident que la France perçoit désormais le Royaume-Uni comme un adversaire et non plus comme un partenaire", s'alarme Jeremy Browne, qui souligne plus précisément le rôle de la Banque de France. "Chaque pays, assez logiquement, guette les opportunités que le Brexit offre mais les Français vont plus loin". "Ils sont ouvertement heureux de voir des effets préjudiciables à la City de Londres même si Paris n'en bénéficie pas", ajoute-t-il.

Dernières nouvelles