Le constructeur automobile PSA refuse d'investir 5 millions d'euros — GM&S

Sort incertain pour les salariés de GM&S Industry

GM&S : PSA n'investira pas cinq millions d'euros, la reprise menacée

Alors que le tribunal de commerce doit se prononcer jeudi, PSA se dit prêt à investir 4 millions d'euros sur le site a assuré lundi un porte-parole du groupe, peu après que le ministère de l'Economie a affirmé que le constructeur automobile refusait de "participer au financement" de la modernisation du site.

À deux jours d'une audience cruciale pour la reprise de l'équipementier automobile GM&S, le ministère de l'Économie a accusé PSA de refuser de "participer" au financement de la modernisation du site, une accusation démentie par le constructeur, même s'il promet moins que demandé par le repreneur potentiel. "Il manque donc cinq millions d'euros pour faire aboutir la reprise". À l'issue d'une nouvelle réunion, lundi à Bercy, PSA "a confirmé (.) qu'il ne souhaitait pas participer" au financement de 15 millions d'euros demandé par le repreneur potentiel GMD, et "il manque donc cinq millions d'euros pour faire aboutir la reprise", indique Bercy dans un communiqué, confirmant l'engagement de l'État et de Renault d'apporter 10 millions d'euros.

Le groupe GMD a proposé de son côté de reprendre "au minimum 120 emplois" sur les 277 que compte l'usine, "avec des perspectives dembauches ultérieures en fonction du développement de lactivité du site".

Dernières nouvelles