Le TGV Paris-La Rochelle retardé à cause d'un bloc de béton

Charente-Maritime: le TGV Paris La Rochelle heurte une plaque de béton

Par chance,l'incident n'a fait aucune victimes parmi les 173 passagers à bord

Fort heureusement, et malgré la vitesse à laquelle roulait le train (entre 150 et 200 km/h), aucun blessé n'est à déplorer parmi les 173 passagers.

D'après les premiers éléments divulgués, il s'agirait vraisemblablement d'un "acte de malveillance", a déclaré la SNCF au site France Info. Le train a eu un peu plus d'une heure de retard dernière.

La SNCF a porté plainte, dimanche 16 juillet, après qu'un TGV Paris-La Rochelle a heurté à une vitesse estimée entre 150 et 200 km/h, un bloc de béton au niveau de Surgères (Charente-Maritime).

Après environ 1h30 d'arrêt en pleine voie, le train a pu redémarrer pour couvrir les quelques kilomètres qui le séparait encore de La Rochelle. Dans l'autre sens, un train effectuant le même trajet en sens inverse a lui aussi été arrêté une trentaine de minutes pour cause de vérification des voies. Selon la compagnie ferroviaire, qui a décidé de porter plainte, le bloc de béton aurait ainsi été placé intentionnellement sur la voie. Il a pu reprendre sa route vers 22h50.

Dernières nouvelles