Trump est devenu aussi impopulaire que George W. Bush

Avec une popularité en berne Trump replonge dans l'affaire russe

Le président américain Donald Trump à Bedminster dans le New Jersey pour l'US Open de golf féminin le 15 juillet 2017Plus

Engagée dans une apparente opération d'endiguement, la Maison Blanche et l'équipe privée d'avocats du président font tout depuis plusieurs jours pour prémunir Donald Trump des derniers épisodes dans le scandale des collusions supposées entre Moscou et son équipe de campagne. À peine revenu d'un voyage diplomatique en France pour le 14 juillet, le président des États-Unis doit faire face à un nouveau sondage très défavorable: le sondage du Washington Post et d'ABC News montre que seulement 6 mois après son élection, sa popularité a atteint des niveaux historiquement bas.

Sans surprise, Donald Trump s'est tourné vers Twitter pour commenter ce résultat.

Le sondage concernait aussi indirectement l'ex-candidate à la présidence, Hillary Clinton.

Pour être "totalement transparent", le fils du président a publié tous les courriels liés à cette rencontre organisée le 9 juin 2016 dans la Trump Tower à New York.

Cette rencontre, à laquelle ont participé huit personnes, aurait également impliqué le beau-fils de M. Trump, Jared Kushner, son directeur de campagne d'alors, Paul Manafort, et un ancien agent soviétique de contre-espionnage. Malgré les dénégations du président à coup de tweets, 67% des Américains pensent que des membres de l'équipe de Trump ont "intentionnellement" aidé la Russie à s'immiscer dans la campagne électorale. Pour un peu moins de la moitié des Américains, les États-Unis se sont affaiblis sur la scène internationale depuis l'arrivée de Trump à la Maison Blanche.

Il est plombée par l'affaire russe et la paralysie de la réforme tant annoncée de la santé.

Dernières nouvelles