Etats généraux de l'alimentation: Macron absent de la première journée

Les enjeux des États généraux de l’alimentation en trois questions

Le prix ressort toujours comme le premier critère d’achat des consommateurs qui consacrent 15 % de leur budget à l’alimentation à domicile. Salinier Quentin

Mais le contexte est tendu pour beaucoup d'exploitants agricoles.

C'est ce que l'on appelle se faire poser un lapin.

Le président de la République Emmanuel Macron ne clôturera pas, contrairement à ce qui était prévu, la première journée des Etats généraux de l'alimentation à Bercy, a indiqué l'Elysée jeudi.

Sud Ouest
Etats généraux de l'alimentation: Macron absent de la première journée

Les Etats généraux se sont ouverts jeudi matin dans des locaux du ministère de l'Economie à Bercy à Paris, avec Edouard Philippe. Je préfère qu'il parle en septembre-octobre quand nous aurons commencé à travailler.

Les ONG écartées du premier volet de ces états généraux regrettent l'absence dans le programme de certains enjeux comme la santé environnementale, l'adaptation au changement climatique ou la condition animale.

Dernières nouvelles