La cote de popularité d'Emmanuel Macron chute au mois de juillet

La première mesure de cette indice est spectaculaire pour le tout frais chef de l'Etat: il perd dix points de popularité en seulement un mois, d'après un sondage Ifop réalisé pour le JDD. Même dégringolade pour son Premier ministre Édouard Philippe.

En juillet 2012, la cote de popularité de François Hollande s'établissait à 56%. Après Jacques Chirac, qui avait perdu 15 points entre mai et juillet 1995, c'est la plus forte baisse d'un président après trois mois au pouvoir. 54% des sondés restent toutefois satisfaits de Emmanuel Macron comme Président. Chez les mécontents, 27% se disent "plutôt mécontents (+3%) et 10% "très mécontents" (+2%)".

Une baisse considérable puisqu'en juin, 64% des personnes interrogées s'étaient dites satisfaites, contre 35% de personnes mécontentes.

Pour le chef du gouvernement Édouard Philippe, 52% des sondés se montrent "plutôt satisfaits" (59% un mois plus tôt) et 4% se disent "très satisfaits" (-1%).

Dernières nouvelles