Sécurité routière : un mois de juin meurtrier

En juin 329 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine

En juin 329 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine. | Ouest France

La Sécurité routière précise que les "conducteurs sont appelés à la vigilance et à la plus grande prudence" durant la période estivale, durant laquelle les routes sont chargées. Le message risque de redoubler.

Le nombre de morts sur les routes a augmenté 15,4% en juin par rapport au même mois de l'année 2016, a annoncé lundi 24 juillet l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).

En effet, pour le seul mois de juin 2017, ce sont pas moins de 329 personnes qui ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine. De la même manière, 5 718 accident corporels ont été recensés, un total en hausse de 10,3 %, et 2 830 personnes blessées ont été hospitalisées, contre 2 529 en juin 2016 (+ 11,9 %).

Cette forte hausse du mois de juin 2017 s'inscrit dans une tendance à la hausse sur les 12 derniers mois puisque la mortalité routière augmente de 1,1 %, soit 40 personnes décédées en plus. Cette tendance à la hausse est également constatée sur le deuxième trimestre 2017, comparé à la même période de l'année 2016. Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a de son côté donné des consignes de présence renforcée à l'occasion des chassés croisés à venir. 14 000 policiers et gendarmes procéderont ainsi à des contrôles renforcés dans les prochains jours, dans les prochaines semaines. En moyenne, environ neuf personnes meurent chaque jour sur les routes de France.

Parmi les principales causes d'accident figurent la vitesse excessive (qui apparaît dans un accident mortel sur trois) et l'alcool (présent dans 29 % des accidents mortels).

Dernières nouvelles