Les braqueurs de Kim Kardashian à Paris expriment leurs regrets

Kim Kardashian le 28 août 2016

Kim Kardashian le 28 août 2016

Kim Kardashian aurait-elle eu affaire à des gentlemen cambrioleurs après tout? Deux des personnes accusées d'avoir agressé Kim Kardashian à Paris dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016, lui subtilisant 9 millions d'euros de bijoux, évoquent leurs regrets. Le second accusé, pour sa part, affirme avoir dit à la star "de se taire en français". "J'étais venu dans le but de bousculer quelqu'un et de repartir", a-t-il indiqué avant de se déclarer désolé d'avoir mis "cette dame dans cet état".

Voilà ce que, celui qui est surnommé le vieux, aurait dit à Kim K voyant la situation dégénérer. Il n'approuve pas du tout les méthodes trop violentes de ses "collègues" d'un soir: "L'affaire a pris des proportions qui n'étaient pas prévues".

Selon des informations de TF1, deux des braqueurs ont regretté devant le juge la façon dont s'est déroulé ce braquage. Le premier a ainsi parlé avec son interlocutrice du récit des faits par sa victime, Kim Kardashian: "Ben, c'est dur, ce qu'elle raconte, la manière dont elle l'a vécu". Aussi, tout comme son complice, il se dit remué de cette histoire. "C'est un peu difficile, je ne sais pas quoi vous dire", s'est excusé le délinquant sexagénaire.

Pour lui aussi la situation a dégénéré. Des regrets, j'en ai, j'en ai eu dès 5 minutes après avoir quitté les lieux car je n'ai pas aimé la situation, le flottement, les hésitations, il y a eu toute une ambiance, un contexte qui ne m'a pas plus du tout.

Il a même fini que s'il devait le refaire, cette fois-ci, il dirait non. "Après cette lecture, je regrette amèrement mais je ne peux pas revenir en arrière (...) Si j'avais su qu'il y avait autant de monde à ce rendez-vous, je ne serais pas venu car, trop de monde, ça porte toujours pas la poisse".

La femme de Kanye West s'est vue mourir ce soir-là comme elle l'a révélé dans son émission de téléréalité, L'Incroyable Famille Kardashian.

Dernières nouvelles