Trimestriels : grâce aux ventes d'iPhone, Apple dépasse les prévisions

Trimestriels : grâce aux ventes d'iPhone, Apple dépasse les prévisions

Trimestriels : grâce aux ventes d'iPhone, Apple dépasse les prévisions

Apple a annoncé mardi pour le trimestre en cours une prévision de chiffre d'affaires nettement supérieure aux attentes, apaisant ainsi les inquiétudes des investisseurs concernant un possible report du lancement d'une nouvelle version de l'iPhone à quelques mois du dixième anniversaire du produit phare du géant informatique américaine.

En conséquence, le titre de la première capitalisation boursière mondiale décollait dans les échanges électroniques d'après-séance à Wall Street, prenant 5,13% à 157,71 dollars vers 20h50 GMT.

Apple a également livré des prévisions optimistes pour sa performance sur le 4e trimestre de son exercice, envisageant des revenus compris entre 49 et 52 milliards de dollars et une marge brute d'exploitation entre 37,5% et 38% là où les analystes prévoient un chiffre d'affaires de 49,2 milliards de dollars et une marge de 38,3%.

Le groupe de Cupertino (Californie) a réalisé 61% de son chiffre d'affaires à l'étranger dont 8 milliards en Chine (-9,5%), 10,675 milliards en Europe (+10,7%) et 3,624 milliards au Japon (+2,7%).

Le chiffre d'affaires généré par les ventes d'iPhone est cependant ressorti à 24,8 milliards de dollars, contre un consensus de 25,5 milliards, en raison d'un prix de vente moyen par unité de 606 dollars, contre un niveau de 621 dollars anticipé par les analystes.

Rien qu'en 2016, Apple a écoulé un peu plus de 200 millions d'iPhone à travers le monde. Les résultats sont tirés principalement par les ventes d'iPhone (55% du chiffre d'affaires). La plus grosse surprise, c'est sans doute l'iPad en très forte progression avec +15% d'unités vendues (11,42 millions d'unités).

Dernières nouvelles