Cécité. Le nombre d'aveugles va exploser d'ici 2050, selon la science

Image prétexte

Image prétexte

On comptait 36 millions d'aveugles dans le monde en 2015, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale The Lancet Global Health.

Celle-ci prévoit que ce nombre devrait tripler d'ici 2050 du fait de la croissance démographique et du vieillissement de la population. Pour contenir ce phénomène, des investissements sont nécessaires et indispensables pour mettre en place de nouveaux traitements.

En 2015 déjà, 217 millions de personnes étaient touchées par une déficience visuelle modérée à sévère, soit 35% de plus qu'en 1990, et elles devraient être 588 millions en 2050, estime l'étude, qui a compilé des données portant sur 188 pays. Or, " même une déficience visuelle légère peut avoir un impact significatif sur la vie d'une personne", a expliqué à la BBC l'auteur principal de l'étude Rupert Bourne, de l'université Anglia Ruskin (Angleterre). Attention également à bien distinguer la cécité (pour laquelle l'acuité visuelle après correction est inférieure à 1/20 et le champ visuel inférieur à 10°) de la déficience visuelle sévère (entre 1/20 et 1/10) ou modérée (entre 1/10 et 3.3/10).

Les spécialistes prévoient une très importante hausse du nombre de non-voyants dans le monde d'ici 2050 au moment où les déficiences visuelles et la presbytie sont elles aussi en forte augmentation. La proportion de personnes touchées pourrait cesser de diminuer voire rebondir à partir de 2020, selon eux.

Quant à la presbytie, une pathologie qui affecte la vision de près et qui se développe avec l'âge, elle toucherait un milliard de personnes. Les pays à faible revenus d'Afrique subsaharienne et d'Asie sont beaucoup plus touchés avec notamment 1.98% d'aveugles en Afghanistan et 1.86% en Ethiopie contre 0.14% en France et 0.08% en Islande ou en Belgique.

Dernières nouvelles