Jack, 9 ans, envoie sa candidature à la Nasa… qui lui répond

CC0  pixabay La Nasa s’apprêterait à annoncer la découverte de vie extraterrestre selon Anonymous

CC0 pixabay La Nasa s’apprêterait à annoncer la découverte de vie extraterrestre selon Anonymous

"Chère NASA, je souhaite postuler pour le poste d'agent de protection de la planète", a-t-il lui-même écrit le 3 août dernier.

Ce poste est très sérieux puisque dans la réponse à Jack, Green explique que ce travail d'officier consiste "à protéger la Terre des minuscules microbes quand nous ramenons des échantillons de la Lune, des astéroïdes ou de Mars". C'est l'expérience de Jack Davis, 9 ans et élève de CM1 vivant dans le New Jersey. Mais cela n'a pas empêché le petit garçon d'envoyer une lettre de candidature. Je n'ai peut-être que 9 ans, mais je pense que je serai parfait pour ce job. "Il s'agit également de protéger d'autres planètes de nos germes lorsque nous explorons le système solaire", détaille le responsable de l'agence spatiale.

La Nasa a publié vendredi, sur son compte Twitter, la lettre de Jack Davis, qui avance ses arguments pour être recruté: "L'une des raisons est que ma sœur dit que je suis un alien". Déjà prêt à remplir son rôle, le petit a même signé: "Jack Davis, Gardien de la galaxie ".

Il a ajouté, pour étayer sa demande, qu'il était super aux jeux vidéo et qu'il espérerait voir le film Men in Black.

Habitué à recevoir ce type de lettres, le directeur des sciences planétaires, James L. Green, s'est chargé de répondre à Jack: "Cher Jack, j'ai appris que tu étais 'un gardien de la Galaxie' et que tu es intéressé par l'idée de devenir Protecteur de la planète". Derrière ce titre qui n'en dit pas beaucoup sur les détails, se cache une mission atypique: en échange d'une rémunération de plus de 120 000 dollars par an, l'heureux élu devra protéger la Terre d'une contamination par des bactéries extra-terrestres, mais aussi les autres planètes où une forme de vie est possible. La Nasa l'invite cependant à "travailler dur à l'école", et affirme qu'elle est "toujours à la recherche de brillants scientifiques et ingénieurs".

Une réponse qui ne manquera pas de motiver ce petit garçon!

Le garçon a reçu un coup de fil du directeur de la recherche planétaire de la Nasa Jonathan Rall, qui l'a appelé pour le féliciter pour son intérêt.

Dernières nouvelles