4 cas de nécrose dans les Pyrénées-Orientales — Piqûre d'araignée

La recluse brune fait au moins quatre nouvelles victimes dans les P.-O.

L'araignée recluse brune sévit-elle dans les Pyrénées-Orientales ?

Le premier cas de morsure attribué avec certitude à cette araignée dans le sud de la France remonte à 2000.

Le mystère n'est pas encore éclairci et la question se pose.

Plusieurs cas de morsure attribuées à l'araignée recluse brune, un arachnide venu d'Amérique du Nord, ont été signalés depuis le début de l'été dans les Pyrénées-Orientales. Selon nos confrères, la clinique Saint-Pierre de Perpignan a dû traiter au moins quatre cas similaires en un mois. "Il peut y avoir une plaque noire, une nécrose au centre de l'espace rouge", a expliqué Anne Ricart, médecin à la clinique Saint-Pierre, ce dimanche à France Bleu Roussillon, qui a rapporté l'information. La médecin assure toutefois que ces symptômes sont sans gravité, s'ils sont "traités à temps". Elle confie cependant n'avoir "jamais vu ça avant ".

Quatre patients aux symptômes identiques. "Ça brûle, ça fait vraiment très mal ", indique quant à elle Véronique, qui habite Vinça (Pyrénées-Orientales).

A lire aussi: Insolite. Moi, je demande à voir la bête. Selon lui, la nécrose observée chez les patients pourrait provenir d'une "piqûre d'une autre araignée et qui se serait surinfectée".

Dernières nouvelles