Une monitrice auto-école emmène discrètement son élève défoncé à la gendarmerie

Nantes : son élève avait fumé du cannabis, la monitrice d'auto-école le dépose chez les gendarmes

L'apprenti conducteur avait fumé du cannabis, la monitrice d'auto-école appelle les gendarmes

Avec sa monitrice, il s'engage sur les routes de Nantes puis sur celles de Couëron. C'est la monitrice qui a soupçonné l'état de son élève, après de multiples et grossières fautes de conduite, et appelé les gendarmes.

Mais cette fois, l'apprenti conducteur se montrera particulièrement distrait, voire dangereux. Tour à tour, il grille un stop, refuse la priorité à deux piétons, se positionne mal sur les ronds-points et emprunte même un sens interdit.

Devant les locaux, les gendarmes ont donc soumis l'automobiliste à des dépistages d'alcool et de stupéfiants.

Elle se trouve à proximité de la brigade de gendarmerie de Couëron et demande si elle peut s'y rendre directement. Largement suffisant pour mettre le doute à la monitrice, qui a alors indiqué au conducteur la direction de la gendarmerie! Ceux-ci s'avèrent positifs au cannabis! Le jeune conducteur avoue alors " avoir consommé du cannabis au cours de la nuit écoulée et avoir peu dormi ".

Un prélèvement sanguin est ensuite effectué pour confirmer le dépistage. Les échantillons analysés par un laboratoire confirment un usage quasi journalier de cannabis. Entendu de nouveau sur les faits, le jeune nantais a reconnu s'adonner à la consommation régulière de ce produit stupéfiant.

Dans le cadre d'une ordonnance pénale, il a été convoqué devant le tribunal correctionnel de Nantes le 9 novembre prochain pour répondre de ses actes.

Dernières nouvelles