Des touristes chinois arrêtés à Berlin pour des saluts nazis

Environnement Palais du Reichstag. Image

Environnement Palais du Reichstag. Image

Devant le palais du Reichstag, deux chinois se sont pris mutuellement en photo en faisant le salut nazi.

Des policiers berlinois ont appréhendé les deux hommes après les avoir aperçu se prenant en photo avec le bras droit dans les airs. L'utilisation de "symboles d'organisations anticonstitutionnelles", est une accusation fréquente contre les groupes d'extrême droite et est passible d'une amende ainsi qu'une peine de prison pouvant aller jusqu'à trois ans.

Surpris par une patrouille de police, les deux touristes âgés de 36 et 49 ans ont rapidement été conduits au commissariat. "Une enquête sur l'utilisation présumée des symboles d'organisations anticonstitutionnelles a été ouverte" à leur encontre, a indiqué ce dimanche une porte-parole de la police.

Bien que les touristes affirment qu'il ne s'agissait que d'une blague, ils ont été accusés d'avoir enfreint la loi allemande et ont été condamnés à une amende de 500 euros.

Le palais du Reichstag qui abritait les assemblées de l'empire allemand avait été incendié, dans la nuit du 27 au 28 février 1933.

Son ascension a finalement déclenché la Seconde Guerre mondiale, qui a coûté la vie à 20 millions de personnes en Europe selon les estimations, et l'Holocauste, où des millions de personnes, dont six millions de Juifs, ont été massacrées.

Dernières nouvelles