Disney choisit de défier la plateforme Netflix

En proie à des difficultés des derniers temps Disney a décidé de contre-attaquer sur le terrain du streaming

En proie à des difficultés des derniers temps Disney a décidé de contre-attaquer sur le terrain du streaming. Image AFP

Disney considère que le futur est à la " relation directe entre les producteurs de contenus et les clients", sans besoin d'intermédiaire. "Notre contrôle de la palette de technologies innovantes de Bamtech nous donnera le pouvoir de créer ces connexions et la souplesse de nous adapter aux changements du marché", a affirmé le PDG du groupe Robert Iger, cité dans le communiqué. Il s'agit pour Disney de mettre en place une stratégie de croissance "totalement nouvelle", selon Bob Iger, le directeur général. On peut en effet y trouver un grand nombre de classiques de Disney, ainsi que des films Star Wars et Marvel.

L'action Netflix perdait 3,7% en après-Bourse et l'action Disney 3,1%. Néanmoins, les films et les séries Disney continueront d'être diffusé sur Netflix jusqu'à fin 2018 date à laquelle le partenariat prendra fin et ne sera pas renouveler.

En attendant, les résultats annoncés par Disney sont mitigés.

Le chiffre d'affaires a diminué un peu à 14,24 milliards de dollars au troisième trimestre clos le 1er juillet contre 14,28 milliards un an auparavant.

Le bénéfice ajusté par action, est toutefois de 1,58 dollar, de trois cents supérieur aux attentes.

Dernières nouvelles