Comment la chasse aux œufs contaminés est menée en France — Fipronil

Listeria

Risques santé Le 01 juil 2017 Listeria: deux lots de fromages Neufchâtel AOP rappelés L'alerte est lancée: deux lots de fromages Neufchâtel

L'un ne présente "pas de risque sanitaire pour le consommateur", et l'autre "ne devrait pas être consommé par des enfants en bas âge", selon le communiqué des autorités du Grand-Duché. "Mais ce n'est pas le cas pour les éleveurs", a-t-il déclaré lundi. Près de 300.000 poules ont déjà été supprimées aux Pays-Bas selon l'organisation agricole LTO.

"La présence de traces de fipronil ne constitue pas en soi un risque ", a expliqué le ministère.

Même si le fipronil est considéré comme "modérément toxique" par l'OMS, il est strictement interdit de l'utiliser sur des animaux destinés à la consommation ou à la ponte. Elle précise qu'à haute dose, il est susceptible d'être nuisible aux reins, au foie et aux glandes lymphatiques. De plus, ces entreprises ont dû informer leurs clients afin que ces derniers puissent retirer leurs œufs du marché. Elle a admis avoir eu connaissance dès juin d'un "problème de fipronil dans le secteur avicole", mais elle n'a alerté les pays voisins, par un système d'alerte européen, que le 20 juillet. Le ministre de l'Agriculture belge a commandé un "rapport circonstancié " sous 48 heures à l'Afsca et promis de "faire la transparence la plus complète ". "Nous avons maintenant le temps et la place " pour se pencher " sur la viande ", a poursuivi le porte-parole de la NVWA.

L'Allemagne a appelé vendredi Belges et Néerlandais à faire la lumière sur le frelatage " criminel " à l'insecticide d'œufs qui a conduit à des retraits de vente massifs en Europe.

Le fipronil est une molécule insecticide, utilisé au mépris de la réglementation européenne pour éradiquer le pou rouge dans les élevages.

Cette crise a eu de fortes répercussions en Allemagne. "En particulier (pour) la Belgique et les Pays-Bas". Ce jeudi, l'Autorité britannique de sécurité alimentaire a annoncé que le pays avait importé au moins 700.000 oeufs contaminés. Le ministre a surtout tenu à "rassurer les consommateurs, leur dire clairement qu'il n'y avait pas de danger pour la santé humaine".

Sur le terrain, les préfets sont mobilisés, les équipes du ministère collectent les informations dans les ateliers traitant des ovoproduits - ces œufs préparés hors de leur coquille et destinés à l'agroalimentaire - potentiellement contaminés. Dans ce domaine, la production étrangère sert avant tout dans la composition de produits transformés, tels que les pâtes.

"À ce jour la France n'est toujours pas dans la liste des pays concernés par cette contamination " et le ministère n'a pas non plus à ce stade "été informé de la distribution du produit incriminé ou de produits de volailles contaminés sur notre territoire", a assuré le samedi 5 août, le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.

Dernières nouvelles