À quoi ressemblent les "vraies infos" de Télé Trump — Etats-Unis

Ancienne de CNN Kayleigh Mc Ennany anime désormais une émission diffusée sur la page Facebook de Donald

Ancienne de CNN Kayleigh Mc Ennany anime désormais une émission diffusée sur la page Facebook de Donald

"Le président Trump a clairement remis l'économie dans la bonne direction", analyse encore Kayleigh McEnany. (Capture d'écran Facebook) On n'est jamais mieux servi que par soi-même. "Vous venez d'écouter de vraies informations".

Afin de lutter contre ce phénomène et ses détracteurs, Donald Trump ne manque pas d'imagination.

"Les "fake news" refusent de rendre compte des succès [de l'administration] lors des six premiers mois". ", annonce cette ancienne chroniqueuse de CNN, généralement invitée sur les plateaux de la chaîne info pour défendre Donald Trump". Merci de nous rejoindre pour ces nouvelles de la semaine depuis la tour Trump à New York!

Elle rappelle ensuite que son beau-père, milliardaire, a fait don de ses premiers mois de salaires aux Parcs nationaux américains.

"C'est un président qui fait passer l'Amérique avant ses intérêts personnels", dit-elle avant de dresser les louanges de sa politique économique. Depuis sa diffusion, elle a été vue plus de 2,3 millions de fois.

" Depuis que le président est entré en fonction, il a créé plus d'un million d'emplois ", ajoute-t-elle".

"Salut tout le monde, c'est Lara Trump". Que cela soit via son compte Twitter ou sa page Facebook, tout moyen de communication semble bon pour dénoncer la supposée "malhonnêteté" des informations diffusées.

Ces vidéos ne constituent qu'un énième épisode de la lutte acharnée que livre Donald Trump aux médias. Insatisfait du traitement médiatique dont il fait l'objet depuis son arrivée au pouvoir, Donald Trump a décidé de lancer son propre journal télévisé afin de diffuser de "real news " sur son action à la tête de l'Etat. "Kayleigh McEnany dresse la liste de ce que le président américain a accompli ces sept derniers jours". Cette journaliste ouvertement conservatrice n'avait pas caché son positionnement en faveur de Donald Trump pendant la campagne.

Dernières nouvelles