Le nombre d'amendes explose à Paris — Airbnb

Une annonce sur le site Airbnb

Une annonce sur le site Airbnb

Plusieurs loueurs d'appartements meublés parisiens viennent de recevoir, à eux tous, 615 000 euros d'amende pour location illégale. En cause, un durcissement de la législation, alors que Paris est l'une des ville où le nombre de locations proposées sur le site d'hébergements entre particuliers Airbnb est le plus important.

Paris fait la chasse aux propriétaires qui louent leurs biens aux touristes sans s'embarrasser de le déclarer à la Ville ou en dépassant les 120 jours de location autorisés par la loi. Les amendes de ce premier semestre sont 13 fois supérieures à celles de 2016 (sur la même période) qui s'élevaient à 45 000 euros.

La DLH, Direction du Logement et de l'Habitat, mène régulièrement des opérations dans les appartements mis en location sur Paris pour débusquer les abus. Le Parisien et France Inter, qui révèlent ces informations, ont interrogé Ian Brossat, adjoint au logement à la ville de Paris et pour lui, "on ne peut pas accepter d'avoir des centre-villes complètement désertés parce que des logements ont été transformés en machine à cash". De plus, " nous constatons avec satisfaction que les juges ont la main plus lourde qu'auparavant ", se réjouit l'élu parisien. En 2014, la Ville de Paris avait infligé un total de 560 000 euros d'amendes à 54 propriétaires.

Dernières nouvelles