Mots de passe : en fait, vous avez tout faux !

"Un tien vaut mieux que deux tu l’auras deviendra 1tvmQ2tl’A

L'auteur de recommandations visant à créer des mots de passe fiables a déclaré 14 ans plus tard que ses conseils avaient rendu les combinaisons plus prévisibles.

Avant les gestionnaires de mots de passe et autres applications aidant l'internaute à se connecter facilement à ses divers comptes (sans avoir à se souvenir de ses innombrables identifiants), les mots de passe compliqués réunissant chiffres, lettres (minuscules et majuscules), caractères spéciaux étaient la voie royale, si ce n'est la norme.

Bill Burr est une sommité dans son domaine: la sécurité sur Internet.

Dans leur dernier rapport, les experts américains de la National Institute of Standards and Technology (NIST) préconisent désormais d'utiliser une suite de mots sans lien mais facile à retenir. Et les hackers se sont empressés d'intégrer cette pseudo-complexité - comme la majuscule systématiquement en début de mot de passe - dans leurs algorithmes de décodage. Des célébrités en ont récemment fait les frais comme Jennifer Lawrence, Kirsten Dunst ou encore Scarlett Johansson mais aussi des entreprises.

Dans le même temps, beaucoup de gens ont utilisé les techniques identiques ce qui a abaissé le niveau de sécurité des mots de passe. Certains sites n'acceptent même pas un mot de passe s'il ne répond pas à ces critères. Ceux là se mettent en danger sans même le savoir avec des codes qu'un enfant de 6 ans pourrait trouver sans chercher. Leurs conseils avisés sont à prendre en compte si vous ne souhaitez pas risquer de voir vos informations piratées.

Dernières nouvelles