[INFOGRAPHIE] Le Fipronil au cœur de l'enquête sur les œufs contaminés

En France treize lots livrés dans la Vienne et le Maine-et Loire en juillet sont concernés

En France treize lots livrés dans la Vienne et le Maine-et Loire en juillet sont concernés

Normalement, en Europe, l'usage antiparasitaire du fipronil n'est pas autorisé pour le traitement des animaux d'élevage dont les produits sont destinés à la consommation (uniquement des animaux de compagnie). En parallèle, un élevage de poules pondeuses du Pas-de-Calais s'est vu confirmer une contamination au Fipronil, a indiqué le ministère de l'Agriculture, mercredi dernier.

Pourquoi La France a-t-elle pris cette option? Et sur deux centres d'emballage, dans le Nord et la Somme, qui ont reçu " 196 000 œufs contaminés des Pays-Bas et de Belgique ". Parce que les investigations pour retrouver les œufs et les ovoproduits contaminés par du fipronil ont débouché sur l'identification deux établissements, un en Moselle l'autre en Vendée, ayant réceptionné " des ovoproduits contaminés en provenance de Belgique ". Il a aussi précisé que " ces œufs ont aujourd'hui déjà été consommés, sans impact constaté sur la santé ". Les autorités sanitaires ont aussi identifié un lot d'environ 48 000 œufs néerlandais, portant le code 0 NL 43651-01, mis en vente entre le 19 et le 28 juillet par Leader Price.

À l'heure où aliments et contaminants ne connaissent plus de frontières, on ne peut que déplorer l'incompréhensible retard des services belges et hollandais à prévenir leurs homologues. Un manquement aux règles de solidarité qui a permis à cette crise alimentaire de s'étendre à au moins 12 pays de l'Union européenne, et d'impacter rien qu'en France des dizaines d'entreprises tout au long de la chaîne de production, jusqu'au consommateur. Alors que Bruxelles annonce préparer une réunion avec les États touchés, espérons que celle-ci, au-delà des promesses de circonstance dans ce genre d'affaire, soit suivie de mesures concrètes en faveur de plus de transparence et de circulation des informations sanitaires.

Dernières nouvelles