Le déficit commercial s'aggrave, malgré l'amélioration des exportations — Tunisie

Tunisie le déficit commercial se creuse durant les sept premiers mois de 2017 à 3,58 milliards

Tunisie: le déficit commercial se creuse durant les sept premiers ...

Suite à cette divergence au niveau du rythme de croissance entre les importations (+18,8%) et les exportations (+15,9%), le déficit commercial s'est établi au niveau de 8,628 milliards de dinars à fin juillet dernier contre 6,856 milliards durant la même période en 2016, soit une aggravation de 25,8%.

Cette divergence s'explique par le déficit enregistré avec certains pays, tels que la Chine (849 millions d'euros), l'Italie (413 millions d'euros), la Turquie (362 M d'euros), la Russie (300 M d'euros) et l'Algérie (92,75 M d'euros).

L'INS a d'ailleurs constaté une aggravation du déficit commercial malgré l'amélioration des exportations qui ont connu une croissance de 12,9% au niveau des industries agro-alimentaires, de 18% dans les industries mécaniques et électriques et de 13,2% dans le secteur du textile-habillement et cuir.

Durant la même période de 2017, les échanges commerciaux de la Tunisie avec l'extérieur aux prix courants montrent des exportations qui continuent de s'accroître à un rythme assez soutenu.

D'autre part, le déficit de la balance commerciale hors énergie se limite à 6,505 milliards de dinars au moment où le déficit de la balance énergétique s'établit à 2,122 milliards de dinars (24,6% du total du déficit), contre 1,859 milliard de dinars durant les sept mois de l'année 2016.

L'augmentation observée au niveau de l'exportation durant les sept premiers mois de l'année 2017 concerne la majorité des secteurs.

L'augmentation remarquable des importations est essentiellement due à la hausse des importations du secteur de l'énergie de 30,8% sous l'effet de la hausse des achats en pétrole brut (422,9 MD contre 329,2MD) et des produits raffinés (2047,6 MD contre 1235,1 MD). En revanche, les exportations vers le Maroc ont augmenté de 20,2%.

Les importations ont atteint la valeur de 27,756 milliards de dinars contre 23,363 milliards de dinars durant la même période de l'année 2016, enregistrant une hausse de 18,8% contre 16,4% durant les six premiers mois de l'année 2017 et -0,7% durant la même période de l'année 2016.

La même source a fait état d'une augmentation de 18,8 % des importations essentiellement due à la hausse des importations de l'énergie.

Idem pour le secteur des produits agricoles et alimentaires de base en hausse de 33,3%, en raison de l'augmentation des achats en blé tendre (318,9 MD contre 272 MD), des matières premières et demi produits de 21,6%, des biens d'équipement de 8,8%, des mines phosphates et dérivés de 8,5%.

Dernières nouvelles