Tennis: Federer en demi-finale face à Haase à Montréal

Gaël Monfils

Gaël Monfils. Compte-rendu

Même s'il a gagné sans perdre le moindre set les six rencontres qu'il a jouées à ce jour face à Bautista Agut, Roger Federer aura intérêt à témoigner d'une plus grande rigueur que face à Ferrer pour éviter toute mauvaise surprise.

Après ce succès aux forceps, le tableau de Roger Federer jusqu'à la finale ne s'apparente pas à un boulevard, mais à une véritable autoroute: Bautista Agut vendredi, puis le vainqueur de la rencontre entre deux hommes que personne n'attendait à pareille fête, le Néerlandais Robin Haase (ATP 52) et l'Argentin Diego Schwartzman (ATP 36). Il s'agit de son meilleur départ dans une saison depuis. Les deux joueurs se sont brisés à trois reprises dans les quatre premiers jeux du match. Deux de ces bris ont été l'oeuvre du troisième joueur mondial.

À sa première demi-finale en carrière en tournoi Masters 1000, le Néerlandais de 30 ans a paru nerveux.

Le jeu s'est ensuite équilibré jusqu'au jeu décisif que Federer emportait sur une faute directe de Robin Haase sur sa première balle de match. Peu habitué à faire du millage dans un tournoi de ce niveau, la fatigue a peut-être aussi ralenti Haase, qui avait passé deux fois plus de temps que Federer sur le terrain avant leur affrontement.

L'Espagnol arrivé à Montréal avec l'objectif d'atteindre au moins les demi-finales pour déloger l'Ecossais Andy Murray du sommet de l'ATP, ne décolérait pas après sa déconvenue face au 143e mondial de 18 ans.

A 20 ans, Zverev l'avait emporté dimanche à Washington (6-4, 6-4) pour empocher son quatrième titre depuis le début de l'année et se hisser au 8e rang mondial. La foule l'a chaudement applaudi.

Dès lors, Federer, qui a réussi 12 as, a commencé à mieux servir et à menacer le service de son rival.

Les hostilités se sont prolongées jusqu'au bris d'égalité, où Haase s'est bien défendu.

Dernières nouvelles