Incertaine pour 2018, Cannondale-Drapac libère tous ses coureurs

Pierre Rolland a annoncé que son équipe Cannondale avait libéré les coureurs de leurs contrats

Pierre Rolland a annoncé que son équipe Cannondale avait libéré les coureurs de leurs contrats. | Epa Maxppp

Suite à la perte de l'un de ses sponsors, la formation US Cannondale a ainsi décidé de se retirer du peloton et a libéré tous ses coureurs en vue de la saison prochaine, dont le grimpeur tricolore de 30 ans, vainqueur de deux étapes sur le Tour de France. Malgré ses recherches et une piste sérieuse, les nouvelles ne sont pas positives pour l'équipe de Jonathan Vaughters.

" Nous avons informé tous les coureurs et le staff de notre incertitude quant à l'avenir de l'équipe". "La direction a reçu des nouvelles décourageantes à propos d'un nouveau partenaire qui était supposé nous rejoindre en 2018. Sans ce partenaire, nous ne pouvons pas garantir notre sécurité financière et par conséquent notre licence WorldTour", a annoncé la structure Slipstream Sports samedi dans un communiqué. Nous espérons que ce problème va se résoudre dans les prochains jours. Cependant, sans cette garantie, nous avons eu l'obligation d'informer toutes les personnes qui composent notre équipe de la situation actuelle afin de leur donner le temps de chercher de meilleures options. Tout le personnel a été libéré de toutes obligations contractuelles. Maintenant, je me retrouve à démarcher ces équipes à nouveau où la plupart ont embauché un ou des coureurs de mon profil. Ce dernier, sous contrat avec la formation américaine jusqu'à fin 2018, a publié un message sur les réseaux sociaux. Nous avons plusieurs possibilités que nous explorons.

Dernières nouvelles