Une femme séquestrée par sa famille qui n'apprécie pas son petit-ami

Monistrol-sur-Loire: comment le basket est devenu le plus gros club de la Haute-Loire

Une jeune femme enlevée en Haute-Loire retrouvée séquestrée dans la Loire

C'est dans cette commune que la victime a été retrouvée par les gendarmes, prévenus entre-temps par son compagnon, lui aussi âgé de 18 ans.

Après plusieurs heures de recherches, les militaires de la brigade de gendarmerie de Sainte- Sigolène, en lien avec le commissariat de police de Firminy, ont retrouvé la jeune femme séquestrée, au Chambon-Feugerolles, dans la Loire.

Quatre personnes, trois membres d'une même famille et un de leur ami, comparaîtront en janvier prochain devant le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay.

Comme elle, le petit ami a 18 ans. Dans la nuit de lundi à mardi, un jeune couple a été sorti de son lit au milieu de son sommeil, à Saint-Ferréol d'Auroure (Haute-Loire).

La jeune femme se trouvait au domicile de son compagnon, situé à la limite de la Loire et de la Haute-Loire, quand, pendant la soirée, les quatre individus ont surgi armés d'une bombe lacrymogène et d'un manche à balai. C'est ce qui constituerait les faits d " enlèvement et de violences. Il a alerté les gendarmes très rapidement mais la femme a tout de même été retenue toute la nuit. C'est dans la dernière commune citée que la jeune femme a finalement été retrouvée mardi, en fin de matinée. Tout d'abord à Unieux puis au Chambon-Feugerolles, dans la Loire. Au total, ce sont trente officiers qui ont été nécessaires afin d'interpeller les quatre assaillants dans une "ambiance assez tendue" souligne une source proche du dossier.

Dernières nouvelles