Les membres du groupe Decapitated accusés de viol collectif

Le groupe de métal polonais Decapitated accusé de viol en réunion

Des membres d'un groupe de métal polonais accusés de viol collectif

Les membres de la formation était suspectés d'avoir enlever une femme après leur concert à Spokane la veille. Appréhendés pour enlèvement au premier degré, ils ont ensuite été accusés de viol en réunion. Ses quatre membres ont été arrêtés à Los Angeles, en Californie aux Etats-Unis. Elle affirme qu'elle et une amie ont discuté avec le groupe à la fin du show avant d'être invitées à prendre un verre dans leur bus de tournée. Deux membres affirment que la jeune femme est entrée dans le bus alors qu'un autre assure ne pas la connaître.

Pendant ce temps, l'amie qui accompagnait la victime présumée aurait été jetée du véhicule.

D'après la victime, les membres du groupe se sont parlés entre eux "en Polonais et ils ont commencé à nous regarder comme des proies". Celle-ci aurait été transporté à l'hôpital pour passer des examens en lien avec l'agression, suite auxquels il aurait été déterminé qu'elle avait des ecchymoses importantes sur les bras, signe que quelqu'un la retenait fermement. Il a aussi précisé qu'ils se livraient en effet à des actes sexuels avec la jeune femme. Leur avocat Steve Graham a déclaré que "le groupe compte combattre pleinement les allégations qui sont portées contre eux" et "qu'un témoin a aperçu la femme monter dans le bus de son plein gré et d'en repartir en bons termes".

Dernières nouvelles