DÉCÈS: Harry Dean Stanton (1926-2017)

DÉCÈS: Harry Dean Stanton (1926-2017)

Harry Dean Stanton, star de Paris, Texas, est mort

Harry Dean Stanton s'est éteint ce vendredi 15 septembre à l'hôpital Cedars Sinai de Los Angeles, comme l'a annoncé son agent.

Né le 14 juillet 1926 à West Irvine, dans le Kentucky, Harry Dean Stanton était à la ville un intime de Jack Nicholson, de Sean Penn et Marlon Brandon, trois indomptables d'Hollywood qui n'invitaient pas n'importe qui à leur table. Parmi ces derniers, comment ne pas se souvenir du père amnésique réapparaissant après plusieurs années d'errance au côté de la divine Nastassja Kinski dans Paris Texas, de Wim Wenders, qui lui valut un prix d'interprétation à Cannes.

De son rôle de gangster miteux dans Le Récidiviste à celui de mécanicien râleur dans Alien, le huitième passager, en passant par son portrait d'un faux évangéliste dans Le Malin, Harry Dean Stanton a joué les seconds rôles primordiaux de nombreux blockbusters hollywoodiens.

Harry Dean Stanton a aussi tourné avec les plus grands réalisateurs comme Francis Ford Coppola et Martin Scorsese.

A la télévision, il a incarné le chef d'une secte polygame pendant quatre saisons dans la série "Big Love". David Lynch a été l'un des premiers à rendre hommage à l'un de ses interprètes fétiches. Tout le monde l'aimait. Plus récemment, on peut voir l'acteur dans Avengers de Joss Whedon, Le Dernier rempart de Kim Jee-Woon ou dans la saison 3 de la série Twin Peaks de David Lynch. C'était un excellent acteur (même au-delà d'excellent) et c'était une très belle personne.

Harry Dean Stanton s'illustre au début des années 80 dans La Mort en direct de Bertrand Tavernier. "Tu vas vraiment nous manquer", a-t-il écrit dans une déclaration.

L'actrice Olivia Wilde, qui a joué avec lui dans Alpha Dog, a quant à elle salué la "définition du cool" sur Twitter.

Pendant la 2e Guerre mondiale, il sert comme cuistot sur un navire de la Marine dans le Pacifique pendant la bataille d'Okinawa. "J'ai connu les kamikazes japonais mais j'ai eu la chance de ne pas être tué". À son retour, il s'inscrit à l'université du Kentucky puis s'établit à Los Angeles et fait ses débuts comme acteur en 1957. Avec ses pommettes saillantes et ses yeux cernés, il se retrouve cantonné à des rôles de sale type jusqu'en 1966, quand Jack Nicholson lui offre le premier rôle de son western L'ouragan de la vengeance.

Dernières nouvelles