Les manœuvres russes inquiètent l'Otan

Les manœuvres russes inquiètent l'Otan

La Russie déploie 12700 soldats aux portes de l'UE

La Russie a annoncé le jeudi 14 septembre 2017, le déploiement de 12 700 soldats pendant une semaine le long de la frontière avec la Pologne et la Lituanie, suscitant les inquiétudes de l'OTAN.

Ales Lahviniec, militant de l'opposition biélorusse, s'inquiète dans une tribune au " Monde " des exercices militaires que mènent conjointement Minsk et Moscou jusqu'au 20 septembre. Ils se déroulent en effet dans le nord-ouest du pays, dans l'enclave de Kaliningrad, ainsi qu'au Bélarus, c'est à dire près la Pologne et des pays baltes.

" Le scénario des exercices prouve que la Russie a l'intention de menacer et d'intimider. La concentration excessive de forces armées à nos frontières augmente également le risque d'incidents", a déclaré la présidente lituanienne Dalia Grybauskaite à l'AFP. Le ministre de la défense lituanien parle clairement d'une "menace".

"Selon le cabinet spécialisé dans les questions de défense IHS Jane's, " les chiffres réels sont probablement plus élevés " que les chiffres officiels, car les manoeuvres impliquent non seulement des militaires mais aussi des membres des services de renseignement, de la Garde nationale, des services de secours et autres, susceptibles de faire monter le nombre de personnes impliquées autour de " 80.000 à 100.000 ".

"Nous reconnaissons que la Russie et la Biélorussie ont entrepris des démarches pour assurer la transparence", a relaté Michelle Baldanza, ajoutant notamment que Minsk avait prévenu à propos de ces manœuvres dans le cadre des accords de Vienne, indiquant que "l'ampleur des exercices est légèrement moindre que dans le cas de manœuvres qui demandent la présence d'observateurs internationaux".

Dernières nouvelles