Terrorisme : une note confidentielle de la police alerte sur de multiples risques

Image d'illustration

Image d'illustration Image Keystone

C'est une note confidentielle anxiogène.

Au lendemain de l'attaque au couteau contre un militaire de l'Opération Sentinelle à la station de métro Châtelet à Paris et de l'attentat perpétré dans le métro de Londres qui a fait 29 blessés et qui a été revendiqué par Daesch, le Parisien révèle une inquiétante note de la direction générale de la police.

Mais ce n'est pas le seul type d'attaque terroriste que la France pourrait subir. Parmi les cibles évoquées: les trains et les réseaux ferrés. Les autorités mettent donc en garde contre " l'incitation récente de [cette propagande] à planifier un déraillement de train ", et jugent qu'une " attention particulière doit être accordée à toute remontée d'information relative à une intrusion ou à une tentative de sabotage dans les emprises dédiées à la circulation des trains ". Par ailleurs, le commando des attentats de Bruxelles, au printemps 2016, avait envisagé de déposer des explosifs "sur des rails" avant d'y renoncer.

La propagande incite "les loups solitaires" à provoquer en Europe "déraillements de trains, incendies de forêt ou empoisonnement de nourriture".

Selon Le Parisien, la Direction nationale de la police nationale émet également un avertissement concernant "les établissements scolaires et universitaires" ainsi que les sites touristiques, symboles "du mode de vie occidental".

Dernières nouvelles